Galerie d'Artistes Annuaire de l'Art Annuaire de l'Art
FATEMA BINET OUAKKA
RECOMPENSES

 

19 Décembre 2018

70e Anniversaire de la déclaration Universelle
des Droits de l’Homme, 1948-2018

à l’occasion de la réception du prix Voltaire en ITALIE LE 19 Décembre 2018
JE DÉDIE CE PRIX VOLTAIRE A TOUS CES ENFANTS ;
AUX PARENTS AUX FAMILLES, AUX ÉDUCATEUR, AUX PROFESSEURS
ET A TOUTES CELLES ET CEUX QUE J’AI OUBLIÉS DE CITER, MERCI.

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les membres du Conseil,
Madame Maria Torrelli, Mesdames et Messieurs,

Je dois tout d'abord vous remercier pour l'honneur qui m'est fait à l'occasion de cette réception du prix Voltaire. JE N‘ai pas ce mérite, CE PRIX VOLTAIRE revient A TOUS CES ENFANTS, AUX PARENTS, AUX FAMILLES, AUX EDUCATEURS, AUX PROFESSEURS ET A TOUTES CELLES ET CEUX QUE J’AI OUBLIÉS DE CITER. MERCI.

Je ne suis qu'une artiste plasticienne qui vient d'un pays situé au sud de la mer méditerranéenne qui nous réunit, à savoir le Maroc. Mais l'art ne consiste pas à produire dans des espaces le plus souvent à deux dimensions pour ce qui est des peintres des représentations esthétiques. L'art est essentiellement là pour poser des questions, pour s'interroger aussi bien sur le présent que sur notre passé ou nos avenirs possibles. C'est ce qui fait son intérêt lorsque celui-ci ne se limite pas à une seule personne. C'est ce qui caractérise l'authenticité d'un art qui est une relation dialogique avec d'autres personnes, voire avec l'humanité entière.
Et c'est a la vie que le souvenir de Voltaire peut être rappelé. Ce penseur du 18e siècle en possède les multiples facettes.

Il est tout d'abord un militant de la tolérance lorsqu'il affirme : " je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire." Cette affirmation de la liberté de pensée, également de la liberté d'expression est un droit humain fondamental puisqu'il permet de censurer les censeurs dont le projet est d'imposer une et une seule opinion.
Chaque tableau de peinture donne lieu à des interprétations et celles-ci varient d'une personne à l'autre. Ces interprétations sont intuitives et elles n'ont que partiellement des fondements rationnels. Il est donc essentiel de faire circuler ces interprétations, en dehors de celle que produit l'artiste lui-même.
Une autre idée est présente dans la pensée de voltaire. Elle concerne la critique de la représentation courante qui fait de l'être humain, parce qu'il dispose d'une pensée en partie rationnelle, un être supérieur à tous les autres êtres que nous connaissons.
Voltaire pensait en particulier aux animaux puisqu'il ne pouvait imaginer des formes diverses d'intelligence artificielle qui commencent actuellement, au moins pour ce qui est des jeux comme le jeu d'échecs ou le jeu de Go, à écraser les plus intelligents des hommes. Voltaire ne le savait pas, mais il existe plusieurs animaux qui ont des activités esthétiques, ou qui nous paraissent telles, à commencer par l'oiseau jardinier.
On pourrait également remarquer que comme le fait l'être humain, de nombreux oiseaux chantent avec un avantage, aux yeux de certains, qui est de le faire gratuitement. Je pourrais continuer en notant le regard particulier de Voltaire sur une forme de citoyenneté qui ne se limite pas aux petits territoires dans lesquels les hommes vivent habituellement.

Comme de nombreux penseurs stoïciens de l'antiquité, Voltaire développe l'idée d'une citoyenneté universelle. Les penseurs stoïciens appelaient cela le cosmopolitisme. Et cette citoyenneté dépasse les conceptions nationalistes ou liées à des communautés religieuses qui ferment les hommes sur des communautés intermédiaires.
" Je suis citoyen et par conséquent l'ami de tous ces messieurs [de différentes confessions]. Je ne disputerai avec aucun d'eux ; je souhaite seulement qu'ils soient tous unis dans le dessein de s'aider mutuellement, de s'aimer et de se rendre heureux les uns les autres, autant que des hommes d'opinions si diverses peuvent s'aimer, et autant qu'ils peuvent contribuer à leur bonheur ; ce qui est aussi difficile que nécessaire " .

Créer ainsi un objectif commun à tous les hommes, c'est aussi une des fonctions des arts, à commencer par la musique qui peut être entendue universellement même si elle n'est pas toujours reconnue dans sa beauté. C'est aussi le cas de la peinture qui n'est pas limitée par la compréhension des mots et qui n'a donc pas besoin de traducteurs pour passer d'une culture à l'autre.

Écoutons une nouvelle fois Voltaire : " La terre est couverte de crimes (...) ; cela empêche-t-il qu'il y ait une cause universelle ? (...) Il y a une suite infinie de vérités, et l'Être infini peut seul comprendre cette suite. (...) Demander pourquoi il y a du mal sur terre, c'est demander pourquoi nous ne vivons pas autant que les chênes. (...) Le grand Être est fort ; mais les émanations sont nécessairement faibles.
Servons-nous (...) de la comparaison du soleil. Ses rayons réunis fondent les métaux ; mais quand vous réunissez ceux qu'il a dardés sur le disque de la lune, ils n'existent pas la plus légère chaleur. Nous sommes aussi nécessairement bornés que le grand Être est nécessairement immense".

Durant ces dernières années, j'ai cherché, par le moyen de l'art et sous l'égide de l'Unesco, à ouvrir des enfants issus de différents pays à de telles valeurs universelles. Cette opération s'est intitulée : ensemble pour la paix, les enfants s'engagent. Partout, des enfants ont eu à prolonger le travail de créativité de Leonardo Da Vinci, en créant de nouveaux instruments capables d'établir des relations pacifiées entre les hommes. Il en a été de même lorsqu'il leur a été demandé de créer de nouvelles finalités à des drones qui ne soit pas simplement des instruments de guerre chargés d'observer des ennemis ou de les éliminer.
Ceci a donné lieu à de nombreuses créations puisque chacun, selon ses expériences antérieures et sa culture d'origine, a pu imaginer des réponses très différentes. Nous avons recueilli ses oeuvres afin de les montrer au siège de l'Unesco et de les faire voyager de pays en pays afin qu'une prise de conscience des différences entre les propositions surgies chez les enfants soient immédiatement et par tous visibles.

Ce travail collectif est un petit jalon d'une prise de conscience qui doit toujours être plus développée dans la construction d'une humanité qui ne cède plus à ses peurs dans la construction de ses perceptions ou dans la mise en oeuvre de ses actes. Les enfants ont même pu converser avec le cosmonaute Michel Tognini présent ce jour , Il en fut de même avec Thomas Pesquet qui, depuis l'espace, affirmait, en constatant les évolutions actuelles de la planète qui peuvent rapidement devenir irrémédiables, qu'il y a plus urgent que de se battre.

Vous pourrez donc voir, sur ce film ou sur ce lien si vous le désirez, la diversité des réactions d’enfants de quatre continents différents. Il leur fut demandé de produire des symboles pouvant mobiliser autour du thème de la non violence et du respect des autres. Mais leurs créations dans leurs différences rappellent que Voltaire disait aussi que le " premier des biens est la paix des coeurs ", pour conclure Sans doute l'unité de l'humanité pourrait-elle naître de sa diversité.

ITALIE LE 19 12 2018 Discours prononcé par Fatema Binet Ouakka

 

Atelier Voyage dans l'espace, 2018, drôle de drone.
Mandatée par ONG -UNESCO
pour Maroc, l'Algérie, et la Tunisie.
Responsable de l'organisation et animation .
Membre AIAP ONG Partenaire Officielle de l'UNESCO.
https://youtu.be/YdhqMJDGOlU
https://youtu.be/4YzeufYGIhY

Tél.: +33 (0)6 63 26 85 16

 

 

LE 30 AOUT 2013

AIT SADDEN " L'ASSOCIATION AASDDC
DU TROISIÈME FESTIVAL IRDAN "
REND HOMMAGE A FATEMA BINET OUAKKA,
POINT D'ORGUE DU FESTIVAL IRDAN AIT SADDEN
BÉNÉFICIANT AINSI DE L'ENVERGURE DE LA GRANDE PLASTICIENNE
.

HOMMAGE ET REMISE DE PRIX À FATEMA BINET OUAKKA,
ARTISTE PLASTICIENNE

3ème Edition du Festival des AIT SADDEN AASDDC
Festival IRDAN Ait Sadden

La réussite, la célébrité, l'universalité commencent par être des aspirations personnelles mais finissent par devenir des motifs de fierté collective.
Ainsi en est-il de la personne dont nous fêtons aujourd'hui le retour triomphal au bercail. Madame Fatema binet Ouakka ou Fadma ouakka - si vous me permettez ce signe de familiarité dû à notre appartenance commune à cette tribu dont la fertilité en compétences humaines n'est plus à prouver- est l'illustration même de l'assertion que nous avons avancée.

Elle a travaillé dur pour arracher sa place parmi les artistes de renommée mondiale et nous sommes là à partager avec elle ces moments de joie collective. Des moments du retour de "la fille prodige" au pays, son Maroc et de ses origines les Ait Sadden.

Nous lui rendons un vibrant hommage pour la disponibilité dont elle a fait preuve pour nous ménager ce moment de délice qu'elle a bien daigné offrir aux siens, c'est à dire vous Saddeni et saddeniates.

Fatema Binet Ouakka au Festival Irdan Ait Sadden

Elle incarne la femme autodidacte qui a su intégrer la dimension Amazigh locale à la dimension occidentale pour en faire ressurgir l'artiste de renommée mondiale qu'elle est de nos jours.

Mesdames et messieurs, je vous prie de vous lever en reconnaissance à cette grande dame qui est en quelque sorte l'ambassadrice de la "Sadniété" si vous me permettez ce néologisme à la fois chauvin et motif de fierté. Et vous Madame veuillez voir dans ce geste aussi simple qu'il soit un signe de notre gratitude et une demande insistante pour que vous portiez la voix des Ait Sadden aussi loin que vos compétences le permettent.

Azoul fllam fadma et honneur à toutes les femmes de la tribu qui ont généré des personnalités dont nous clamons haut et fort la co-appartenance aux Ait Sadden.

Merci

Monsieur LAHSEN AMAMEUR
Vice Président de AASDDC

Remise des prix par de hautes personnalités

Binet Ouakka diplome ait sadden

Binet Ouakka diplome ait sadden

Binet Ouakka diplome ait sadden

Ò

FATEMA BINET OUAKKA prononce son discours
devant de hautes personnalités,
des populations venues de tribus avoisinantes
et de différentes villes du Maroc.

Discours Binet Ouakka ait sadden

Discours Binet Ouakka à ait sadden

Discours Binet Ouakka à ait sadden

Discours Binet Ouakka à ait sadden

 

 

Art et animation culturelle
Exposition des œuvres d'arts

L'Artiste Fatema Binet Ouakka, artiste plasticienne originaire de la tribu d'Ait Sadden résidente en France, s'engage à venir montrer quelques-unes de ses œuvres et encadrer des femmes pour développer un de leurs projets.
Elle s'engage ainsi, à animer des ateliers et à rencontrer les femmes pour leur présenter son trajectoire de vie.

L'IRCAM organise un stand
dédié à la culture Amazigh.

 

 

Fatema Binet Ouakka avec le Président Omar Elouidadi

Fatema Binet Ouakka avec
le Président Omar Elouidadi pendant les ateliers.

 

" À mon tour de donner aux femmes la possibilité de créer chez elles une nouvelle activité génératrice de revenus, ce qui est au cœur de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH).
Voilà quelque chose de très concret que je peux apporter à celles qui seraient intéressées par un tel projet novateur. 

Je rêve, je rêve qu'un jour ces femmes, ces jeunes filles puissent continuer à créer et transmettre leur savoir-faire et le faire-savoir. Ce potentiel riche en tradition du patrimoine culturel qu'elles possèdent, pourrait ouvrir bien des portes et ce, dans un avenir proche".

Extrait du discours de Fatema Binet Ouakka le 30 août 2013.

Association AASDDC Fatema Binet Ouakka avec le Président Omar Elouidadi

" ENSEMBLE NOUS RASSEMBLE, NOUS RESSEMBLE ... "

Association AASDDC Association AASDDC

Les ateliers

Président Omar Elouidadi

Permettez-moi, au nom de tous les membres de l'association Ait sadden pour le développement durable et pour la culture (AASDDC), de vous souhaiter la bienvenue sur cette terre bien fertile en Hommes et Femmes et en produits agricoles que leur labeur ne cesse de prodiguer. Les Ait Sadden vous ouvrent grands leurs bras pour trois jours de fête, de liesse, de concertation et de partage.

Notre association à voulu faire de cette occasion une aubaine dont profiterait toute la population autochtone, et ce, en mettant en évidence tout le potentiel agricole, artistique et culturel que renferme notre région.
Hommes, femmes, jeunes et moins jeunes, ce festival est le vôtre. Couvez-le ! Faites en sorte qu'il soit le miroir qui permettra à cette tribu de faire valoir ses atouts, de participer à l'élan général que vit notre pays.

Nos remerciements vont à toutes les personnes physiques ou morales qui ont apporté leur contribution, de manière directe ou indirecte, à l'organisation de cette troisième édition. Contribution sans laquelle nous ne serions pas là, aujourd'hui. Nous tenons à remercier de façon nominale son excellence Monsieur le Gouverneur de la province de Sefrou pour avoir daigné accepter la présidence de ce festival et pour le soutien et la disponibilité dont il a fait preuve vis-à-vis de notre association.

Nous n'oublierons pas de remercier tous nos partenaires et sponsors qui n'ont pas lésiné sur les moyens, et qui ont mis à notre disposition leur aide financière et logistique pour assurer la réussite de ce festival.
Un grand merci et un " azoul fellawn " spécial pour les artistes, les troupes du Haidouss de diverses régions du Maroc, pour les équipes de fantasia qui ont bien voulu animer les soirées du festival.
A vous tous, nous tenons à exprimer toute notre gratitude et vous tirer la révérence et nous vous donnons rendez-vous dans une année à Bir Tam tam.

 

Communiquer les potentialités dont dispose le territoire et proposer des stratégies de développement :

• Intégration du territoire dans le processus de développement que connait notre pays .
• Sensibilisation et mobilisation des acteurs locaux à contribuer à la création des dynamiques de développement local.
• Promotion des valeurs et cultures locales.
• Consolider le rendez-vous du grand public emprunt des mêmes valeurs culturelles (orale, universelle, populaire).
• Promouvoir la pluralité des composantes de la société marocaine, diversité qui colle parfaitement à la situation de la Tribu de Ait Sadden (Carrefour des cultures).

• Organisation des femmes bénéficiaires de l'atelier de l'artisanat en coopératives.
• Organisation des agriculteurs bénéficiaires de l'atelier sur l'agriculture en fédération des coopératives.
• Valorisation du statut sociale de la femme rurale.
• L'échange entre les femmes artisanes native de la tribu d'ait sadden avec d'autres femmes venant d'autres région.
• Identification et promotion des troupes musicales locales.
• Identification et promotion des produits de terroir.
• Créer un espace de rencontre et d'échange pour la population d'Ait Sadden.
• Communiquer autour des potentialités de la tribu d'Ait Sadden.

Photographe MOHAMMED TADLAOUI

2010

Médaille d’argent Arts Sciences et Lettres pour sa carrière artistique
SOUS LE HAUT PATRONAGE
DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE NICOLAS SARKOZY

Distribution Solennelle des Récompenses
d'ARTS SCIENCES LETTRES

le Samedi 5 Juin 2010 à 14H00
dans le Salon OPERA
de l'hôtel INTERCONTINENTAL PARIS LE GRAND
2 Rue Scribe – 75009 PARIS

Binet Medaille d'argent

De gauche à droite :

Madame Fatima Binet Ouakka Artiste Plasticienne
MM. Mohamed Guedira, ancien ambassadeur du Maroc
M. Mohamed Berryane El Ouazzani, administrateur délégué du Maroc

Neuf personnalités marocaines, dont MM. Mohamed Guedira, ancien ambassadeur du Maroc auprès de l'Union Européenne, et Mohamed Berrada, écrivain, journaliste et éditeur, ont été primées samedi soir à Paris par La Société Académique d'éducation et d'encouragement "Arts-Sciences-Lettres".

MM. Guedira et Berrada ont été récompensés, aux côtés de Mohamed Charafeddine Ouazzani Taibi, professeur de gynécologie obstétrique, du notaire Saad Lahrichi, du chanteur Abdelwahab Doukkali, de la cantatrice Samira Kadiri et des plasticiens Abderrahman Rahoule, Mohamed Sanoussi et Fatima Binet-Ouakka, pour " leurs itinéraires, leurs talents ou leurs réalisations " dans leurs domaines d'activité respectifs.

La cérémonie de remise des Médailles "Arts-Sciences-Lettres" s'est déroulée en présence de la présidente et des administrateurs de la Société Académique d'éducation et d'encouragement, ainsi que de différentes personnalités du monde de la science, de la culture et des arts.

Dans des déclarations à la MAP en marge de cette cérémonie, les récipiendaires ont fait part de leur fierté d'être récompensés en France par cette institution qui oeuvre pour la défense, l'encouragement et la promotion de la science, de la culture et des arts, et de représenter ainsi le Maroc dans cette enceinte.

L'ancien ambassadeur M. Guedira, lauréat de la médaille d'or, s'est dit honoré de cette distinction qui constitue "une reconnaissance de son travail mais aussi du rôle de la diplomatie marocaine au rayonnement de la culture du pays".

De son côté, l'éditeur Mohamed Berrada, médaillé d'argent, s'est dit heureux de recevoir cette récompense en tant qu'acteur dans le domaine de l'information, mettant l'accent sur le climat d'ouverture au Maroc, propice au débat qui permet aux médias d'évoluer et de jouer pleinement leur rôle.

Le professeur Ouazzani Taibi, récompensé quant à lui de la médaille de vermeil, considère cette consécration comme un encouragement dans son parcours qu'il accomplit avec "amour, courage et abnégation" pour contribuer au "rayonnement de la médecine marocaine au Maroc et dans le monde".
Ce spécialiste de gynécologie-obstétrique avait conduit en 2002 l'équipe médicale qui avait diagnostiqué et opéré à Rabat un cas "exceptionnel lié à un phénomène essentiellement naturel ", celui d'une femme de 75 ans restée enceinte pendant 46 ans. Celle-ci avait subi avec succès une intervention de la paroi abdominale pour la délivrer du foetus, transformé en fossile, qu'elle portait.
Des recherches sont menées depuis pour faire toute la lumière sur ce cas mondial, appelé " lithopédion ".

Dans le domaine artistique, la cantatrice Samira Kadiri s'est vue décerner la médaille d'argent, une récompense qui s'ajoute au palmarès de cette jeune femme créatrice "engagée en faveur du partage de la musique comme langage universel".
Lauréate de l'Institut Supérieur d'Art Dramatique et d'Animation Culturelle de Rabat, formation lyrique et théâtrale, Samira Kadiri est la première Arabe élue "Femme créatrice 2007" par le Lobby Européen des Femmes.
En décembre 2008, elle a remporté le " Prix Al Farabi pour la musique antique ", distinction du Comité national de la musique du Maroc relevant du Conseil international de la musique de l'UNESCO.

Une autre artiste récompensée lors de cette réunion : la plasticienne franco-marocaine Fatima Binet-Ouakka, dont le nom revient fréquemment aujourd'hui dans le milieu des arts parisiens et connue pour son parcours artistique impressionnant. Elle aussi a reçu la médaille d'argent.
"C'est une récompense à valeur humaine, de tolérance et de paix entre les êtres et ses cultures, en vue de promouvoir un dialogue universel ", a-t-elle confié à la MAP.
"Elle ne récompense pas seulement mon travail mais fait honneur tant à mon pays d'origine, le Maroc, qu'à mon pays adoptif, la France, qui m'a ouvert ses bras pour m'accueillir sur sa terre de mixité et de diversité culturelle", a-t-elle ajouté.
Membre de "Association of Art to the Unesco", Binet-Ouakka a eu de nombreux Prix et distinctions, dont la médaille d'Argent de la ville de Paris, la médaille d'Or de la ville d'Arles, le Prix "Bosco Tatsuya Hirata" (Japon) et les Prix italiens "Leonardo da Vinci" et "Martin Luther King".

La Société académique " Arts Sciences Lettres ", fondée en 1915 et parrainée par l'Académie Française, occupe une place privilégiée dans les domaines de la défense, de l'encouragement et de la promotion de la science, de la culture et des arts.
Elle honore, chaque année, des personnalités qui se sont distinguées dans leur domaine d'activité.
D'autres personnalités marocaines avaient auparavant été honorées par l'Académie dont l'intérêt pour le Royaume se justifie par "le développement socioculturel que connaît le Maroc et l'évolution qui marque les domaines scientifique, artistique, culturel et médiatique ".

Le Maroc sera l'invité d'honneur de la prochaine édition des Médailles " Arts-Sciences-Lettres ", a indiqué à la MAP M. Mohamed Berryane El Ouazzani, administrateur délégué du Maroc à La Société Académique d'éducation et d'encouragement.

Agence Maghreb Arabe Presse

2009

DISTINCTIONS HONORIFIQUES
Lecce (Italie)
Premio internazionale d’Arte
“Leonardo Da Vinci 2009”
Sabato 12 dicembre 2009

Remise du prix " Leonardo da Vinci à Fatema Binet Ouakka "

« Il premio, assegnato al artiste Fatima Binet Ouakka con la seguente motivazione :
“ per aver contribuito, con la propria opera, a livello internazionale, alla elevazione dei più alti ideali della vita”, sarà consegnato nell’ambito di una cerimonia che vedrà la partecipazione di illustri personalità del mondo dell’Arte, della Scienza, della Cultura e dell’Impegno Sociale.

La Manifestazione è organizzata dall’Associazione Culturale “Italia in Arte” di Brindisi in collaborazione con il Dipartimento di Scienza dei Materiali dell’Università del Salento, il Patronato della Regione Lombardia e con il Patrocinio dell’Assessorato al Mediterraneo della Regione Puglia, del Comune di Lecce, della Provincia di Lecce, del Comune di Bari, della Regione Umbria, della Regione Veneto, della Regione Emilia Romagna, della Regione Autonoma del Trentino Alto Adige, della Regione Abruzzo, della Regione Basilicata e del Comune di Sogliano Cavour (Lecce).

L’evento vedrà rappresentati ventiquattro Paesi : Algeria, Argentina, Belgio, Bosnia Herzegovina, Canada, Colombia,Finlandia, Francia, Germania, Giappone, Inghilterra, Irlanda, Italia,Marocco, Norvegia, Polonia, Portogallo,Romania, Russia, Senegal, Spagna, Stati Uniti d’America, Svezia, Svizzera ed Ungheria. Oltre al premio Leonardo Da Vinci 2009 sarà consegnato il premio Martin Luther King nel VI ° decennale della firma della Carta dei Diritti dell’Uomo avvenuta a New York il 10 dicembre 1948.

  L’Associazione Artistico-Culturale “Italia in Arte”, propone per statuto la ricerca agli studi di ogni disciplina, incoraggia le avanguardie artistico-culturali, organizza e patrocina Manifestazioni, Eventi, Premi d’Arte nazionali ed internazionali di pittura e di scultura, amplia la conoscenza della storia, delle località, degli Artisti(pittori, scultori) che hanno operato ed operano in Puglia.
Altresì promuove e diffonde, le genialità ed i prodotti tipici della nostra Regione. Promuove su tutto il territorio nazionale ed internazionale, le opere degli artisti pugliesi ed i prodotti della nostra terra, di qualunque genere essi siano. »

Le prix NOVIAL méta-artistique 2009
est décerné à l’artiste peintre Fatema BINET
pour la vision et la richesse expressive de ses oeuvres,
vecteur de compréhension, de rapprochement et de créativité.

Prix meta-artistique 2009

 

2004

- Sélectionnée parmi 120 femmes, Madame Nicole Ameline, ex Ministre de la Parité et de l'Egalité professionnelle, au cours de la manifestation 'RENCONTRE DES TALENTS DES FEMMES, VOCATIONS PLURIELLES'
- Décorée Chevalier Officielle Académique GRECI-MARINO 'VERBANO' (en Italie) pour sa contribution dans l'organisation de nombreux salons d'Art plastique - Obtention d'une Distinction donnée par 'ASSOCIATION OF ART TO THE UNESCO' en récompense de sa contribution au rayonnement des Arts plastiques dans le monde.
- Médaille d'Argent de la Ville de Paris
- Médaille d'Or de la Ville d'Arles
- Prix de la Ville de Nanterre
- Médaille d'Argent de la Ville de Nanterre
- Coupe MIENNE PICASSO
- Prix du Préfet de PARIS

 

2001

Ses œuvres figurent dans le DICTIONNNAIRE DE COTATION DES ARTISTES MODERNES 2001

 

2000

Distinction : ROYAUME DU MAROC Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Monpellier(Pour la contribution au développement des Arts.

- Prix de l'Armée, de la Défense, Polytechnique.
- Prix du Jury de l'Office national Suisse.
- Prix HENRI LE SIDANER CAP Paris.
- Prix BOSCO TATSUYA HIRATA (Japon).
- Prix PAUL GUTH CAP Paris.
- Prix de la Solidarité et du Dévouement, Association Internationale d'Arts Plastiques (A.I.A.P.) - UNESCO.l'Année du Maroc en France.
- Prix du Concours national CEGEDIM.
- Premier Prix de Peinture du Salon de BOURGES (France).

ON PARLE DE SES OEUVRES

- 'DICTIONNNAIRE DE COTATION DES ARTISTES MODERNES -2001'
- 'ANNUAIRE INTERNATIONAL DES ARTS', Guide '14ème Edition'
- 'FEMMES ET ARTISTES 2002'
- 'SALONS D'AUTOMNE', Editions '1992', '1993' et '1999
- 'DROUOT COTATION ARTISTES', Edition '2002'

 

1999

ROYAUME DU MAROC : Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Consulat du RM à BASTIA : Distinction Honorifique pour son oeuvre Louable pour la concrétisation dans le cadre de l'Année du Maroc en France.

Retour haut page




 

 

 

 


Contact France Art Realisation| Adhesion | Informations aux artistes