Galerie d'Artistes Annuaire de l'Art Annuaire de l'Art
GILLES CHABRIER
PRESENTATION

 

De sa formation de graveur sur verre Gilles Chabrier retient la maîtrise de la technique du sablage. Rapidement la surface plane d'une plaque de verre industriel ne lui suffit plus, il passe alors à la sculpture, mettant à profit la profondeur et la transparence du verre.
Le travail du verre à froid allié à du métal ou encore à du béton, matériaux moins nobles, lui permet de désacraliser la matière.
Des visages sont sculptés en taille directe de manière assez brutale offrant une large part au caractère instantané de l'émotion. Ils se placent avec cohérence dans l'espace et nous soulignons ici la volonté du sculpteur de parvenir à lier l'objet à son environnement...

... et de le faire vivre, l'opposant parfois à l'idée traditionnelle que nous pouvons nous faire du verre. Les pièces présentées ici sont datées de 1993/l994. Il s'agit de faire part d'un moment dans la création de Gilles Chabrier. Nous retiendrons ses ambitions et ses recherches actuelles en tenant compte des diverses expériences précédentes, lesquelles constituent son vécu et font partie intégrante de cette production.

Aujourd'hui Gilles Chabrier sculpte des têtes humaines toutes différentes de par leurs dimensions, leur couleur, leur mouvement et leur expression. Ces visages sont taillés dans des blocs de verre dont l'artiste respecte la forme initiale, laquelle suggère mouvement et forme.
Le nez apparaît comme premier indice de ce travail, il constitue l'une des lignes de force de la composition, le plus souvent réservé dans la structure de base. A la taille succède le dépolissage au jet de sable qui permet d'accentuer les volumes et d'adoucir les angles. Par l'opposition des éléments taillés et sablés se croise un jeu de contrastes de volumes qui permet de nuancer avec subtilité les modèles.

La force de ces visages émane entre autres de l'importance accordée à telle ou telle partie de la physionomie, un nez proéminant, un menton en avant, leur donneront une expression de volonté et de puissance. Les chevelures sont un des éléments essentiels de ces têtes, elles semblent projetées en arrière par un vent imaginaire, donnant mouvement et dynamique à l'ensemble et évoquant la spontanéité du geste du sculpteur. Leur aspect fluide rappelle également le thème de l'eau traité auparavant par Gilles Chabrier. Les figures paraissent lutter contre une force naturelle, peut-être les éléments que l'homme ne peut maîtriser.

Cette énergie est ici accentuée par le dépassement de la technique par le sculpteur. Peu d'artifices sont déployés, un travail délicat de sablage est contre balancé par l'aspect brut obtenu à la taille.

Retour haut page




 

 

 

 


Contact France Art Realisation| Adhesion | Informations aux artistes